CASCADEUR CAmion Wheeling

Le 1er camion au monde à rouler en équilibre sur ses roues arrière

Lors du 1er Grand Prix camion sur le circuit Paul Ricard, Patrick BOURNY réalisait une première mondiale en effectuant cette figure. Cette cascade en camion sera reprise dans le film « James Bond – Permis de tuer »

Show camion wheeling – cascade en camion

Au programme :

Patrick BOURNY contrôle son camion par un subtil et rapide jeu d’accélération et de freinage. Bien sûr, pas de butée pour tenir le camion en équilibre sur les roues arrière.

Il peut parcourir en wheeling la totalité de la piste et présente un show  où il alterne :

  • Accélération le nez en l’air à haute vitesse.
  • Équilibre au ralenti où Patrick maintient ces 12 tonnes d’acier presque à l’arrêt.
  • Slalom entre des quilles humaines.
  • Circles (comme lors du record du monde pour la chaine de TV allemande ZDF (4 rotations en moins d’une minute), homologué le 7 mai 2017 par le Guinness World Record)
  •  Danse du camion au son d’une valse

+ de 200 émissions de TV dans le monde

Détails techniques

  • Piste mini : Longueur 60 m x largeur 4m.
  • Revêtement : Bitume ou tout-venant. 
  • Durée : 3x20min ou 2x30min ou 1x45min .

« Le franc-comtois ne se repose jamais sur ses acquis. L’esprit en permanente ébullition, il imagine toujours de nouveaux défis. »

Magasine Les Routiers 

« Le meeting de Navarra vous doit une bonne partie de son succès. 40 000 spectateurs vous ont applaudis »

Michel Ligonnet, Directeur général du circuit de Navarra

« Un pilote, un grand cascadeur, l’un des meilleurs de monde »

Magasine France Routes

« Je n’ai jamais vu ça ! Je peux vous dire que ce numéro a beaucoup de succès, c’est phénoménal ! »

Pascal Sanchez, présentateur sur France 3

« Je voudrais vous remercier tout particulièrement pour la qualité de vos spectacles »

Jean-Marc Desnues, Directeur général adjoint du circuit des 24h du Mans

« Une fois debout, votre camion a quelque chose d’humain. Je tenais à vous le dire, je n’ai jamais ressenti cela avec une machine. Bravo encore et mille mercis pour ce bon moment » !

Monique, spectatrice

Share This