+33 (0) 3 81 84 47 69 info@cascade-stunt-bourny.com

Pour les 8 ans de Touche pas à mon poste #TPMP, le team Bourny a réalisé, sous les yeux de plus de un million de téléspectateurs, une cascade avec le camion Looping, en faisant une surprise à Isabelle Morini-Bosc.

Grâce au camion looping, ils vont effectuer une rotation pour finir dans des quilles. D’où le camion bowling.

Un peu plus de détails :

J – 10 : On est contacté par la prod de TPMP pour faire un looping en camion avec une passagère pour l’émission.

J – 9 : On apprend que la piste va être très courte et que la passagère ne sera pas au courant qu’elle fera un looping. Donc on commence les nouvelles préparations !

J – 8 : Essai de vitesse non concluant… ! Branle-bas de combat ! On s’attaque à de plus grosses préparations !

J – 3 : 1er essai après ces transformations : ça passe au niveau longueur mais ça tape trop fort pour la passagère ! 2ème  essai : on est prêt pour le jour J.

J – 1 : Arrivés dans les studios à Paris, on découvre la piste, on prend nos marques, essais de vitesse et on se rend compte que c’est trop aléatoire pour du direct : éclairage de face, piste en dénivelée, locaux de Canal + en bout de piste, … Du coup, on décide de faire le looping dans l’autre sens en prenant l’élan depuis la rue pour gagner 7m en descente. La production adapte les éclairages. Essai le soir : c’est bon ! Mais Patrick doit adapter sa séquence de pilotage.

J – J : On est prêt ! Isabelle Morini-Bosc arrive. On l’équipe avec minerve, ceinture lombaire, casque… C’est seulement quand elle est solidement attachée que Cyril Hanouna lui annonce que le camion va faire un looping pour percuter les quilles. Et c’est parti ! La suite est dans la vidéo !

Ressenti à chaud de Patrick Bourny :

« Drapeau vert ! Je pars ! 1ère, 2ème, 3ème ! Coup de frein violent ! Début du looping, les cris d’Isabelle couvrent les bruits du moteur. Au moment du freinage, je vois que le camion dévie légèrement de sa trajectoire donc qu’il faut que j’anticipe l’atterrissage pour le réaligner pour percuter les quilles. Je ré accélère fort pour le reposer relativement en douceur.  Je percute les quilles qui éclatent en résonnant dans la cabine. Tout à coup, le volant part vers la gauche car une quille s’était coincée dans la roue avant. Heureusement que je cramponnais encore le volant car ça m’a permis d’éviter que le camion parte dans le décor. »